Patrimoine numérique

Le patrimoine numérique

Loin d’être seulement une image figée du passé, le patrimoine est au contraire un domaine qui a su tirer parti des progrès technologiques pour se redéfinir comme une discipline d’actualité et d’avenir. Le numérique est désormais un outil incontournable intervenant autant comme support technique dans la conduite de projet que comme média de diffusion des nouvelles actions dans le domaine du patrimoine.

Confronté aux dommages du temps, le patrimoine est une ressource fragile et limitée dont la disparition est quasi irréversible. La numérisation offre la possibilité de pallier ces préjudices inéluctables. Elle permet en effet de procéder à la copie et à l’archivage virtuel d’un objet ou d’un édifice menacés de disparition. L’objet ainsi modélisé est consultable en tout lieu et à toute heure, à l’abri des dommages auxquels l’original est exposé. Combien de sites et d’œuvres, aujourd’hui inaccessibles pour des raisons de sécurité, de conservation ou simplement de propriété, pourraient être visités virtuellement par le public grâce à ce procédé ?

Mais, la richesse du contenu proposable dépasse de loin la seule reproduction de l’existant. Au fil des fouilles et des études d’édifices, l’archéologie a réuni une masse considérable d’informations sur le passé des villes. La modélisation de ces découvertes est devenue un outil au service de l’archéologie. Pas le biais du numérique, les édifices retrouvent leurs volumes, leurs décors et leur environnement, et leurs évolutions sont percevables dans le temps.

Depuis les années 2000, les outils technologiques de cette approche se sont multipliés. Le scanner laser, le relevé photogrammétrie ou encore la modélisation manuelle réalisée par des infographistes sont autant de techniques utilisées. Convaincue de leur caractère particulièrement opérant, la Direction du Patrimoine de L’Isle-sur-la-Sorgue les emploie dans ses études tant archéologiques qu’architecturales et a jugé bon d’internaliser une partie des compétences requises pour leur mise en œuvre.

Depuis sa création en 2012, la Direction du Patrimoine a eu la volonté de faire connaître ces nouveaux médias au public. Jusqu’alors, son exposition annuelle qui se tenait à la Tour d’Argent, était l’unique occasion de montrer sur écran ou sur des affiches murales les numérisations du patrimoine l’islois exécutées dans l’année. Désormais, son site internet INSULA constitue un nouveau moyen de transmission. Régulièrement enrichi par cette documentation inédite, il permettra une plus large diffusion.