La tour d'argent: un pôle culturel en chantier

La Tour d’Argent – Un pôle culturel en chantier

La réhabilitation de l’îlot de la Tour d’Argent fait abondamment usage des technologies numériques. Depuis les premières études menées par la Direction du Patrimoine en 2012-2013, nous avons expérimenté de nombreuses techniques.

Une des premières restitutions réalisée utilisait le logiciel Google Sketchup. Bien que la technique soit aujourd’hui dépassée, le résultat donne une idée assez précise des volumes du XIVe siècle reconstitués par l’archéologie.

Scanner 3d, photos 360, photogrammétrie, relevés par drone sont autant de technologies qui sont intervenues aux différentes phases du projet.

Aujourd’hui, la modélisation complète de la tour médiévale et de son environnement immédiat est un projet que nous souhaitons mener début 2019. Elle participera à la mise en œuvre des prochaines tranches de travaux faisant suite à un premier chantier qui s’est achevé par la restauration du bâtiment résidentiel médiéval et l’ouverture du café culturel « l’FMR » en rez-de-chaussée.

La Tour d’Argent : un projet numérique d’avenir

Le projet de restauration et d’aménagement de la Tour d’Argent est résolument tourné vers le numérique.

Tour Argent

Projet d’aménagement de la tour tourné vers le numérique – (Direction du Patrimoine)

– Au dernier étage, sous la coupole médiévale sera installée une chambre noire (camera oscura). Ce procédé optique permet, grâce à un jeu de miroir et de lentilles, de projeter sur un écran horizontal placé dans une salle obscure une image panoramique très lumineuse reflétant le paysage alentour (proche et lointain).

Le dispositif bénéficiera de la situation privilégiée de la tour au cœur du centre ancien et de sa hauteur qui permet, depuis son toit, d’avoir une vision à 360° de l’ensemble de la cité et du territoire (Mont Ventoux, monts de Vaucluse, massif du Luberon, etc.).

– Le premier étage sera consacré à l’accueil du public en lien direct avec l’espace qui sera dédié aux technologies numériques dans le bâtiment voisin. Il y sera diffusé les différentes numérisations réalisées sur le territoire sur des supports multimédia.

– Enfin, le rez-de-chaussée sera dévolu à une projection interactive de restitutions numériques de la ville et de son territoire depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, sous une forme faisant écho à la camera oscura du dernier étage. Elle retranscrira les avancées scientifiques amenées par les différentes fouilles et travaux effectués par la Direction du Patrimoine et par ses partenaires scientifiques.

Hôtel de Brancas-Villars : Un espace d’enseignement et de travail (Lancement réhabilitation : 2021)

Cet espace à concevoir avec l’Université d’Avignon intègrera une partie de l’hôtel aristocratique de Brancas de la fin du Moyen Age. Les deux premiers étages seront dévolus à l’Université d’Avignon (accueil des Masters, doctorants, Unité Mixte de Recherche) ainsi qu’à de jeunes créateurs d’entreprises œuvrant dans le domaine des technologies numériques au sein d’un espace de travail partagé. Enfin, la cour de l’hôtel de Brancas pourra servir à des activités culturelles en période estivale (concerts, spectacles, etc.).